Accueil Partenaires Contact Plan Aide Lettre d'information Mentions légales Rechercher
Se formerS'informerEchanger
Connaître l'anatomieComprendre la lactationAider vos patientesAppréhender les enjeux
Qu'est que le lait ?Comment ça marche ?



Mécanisme de la tétée
Position de la mère
Position du bébé
Ejection du lait
Signes d’une tétée efficace
Un sein ou deux
Fréquence et durée des tétées
Réveils et faim
Un sein ou deux


Pour entretenir la production de lait, il est nécessaire que les alvéoles soient régulièrement et totalement vidées

L'idéal est donc de faire téter le bébé sur un sein jusqu'à ce que le lait s'arrête de couler et de lui proposer l'autre côté ensuite.


Comment savoir que le sein est vide ?
La mère peut se fier à la disparition de la tension mammaire.
En regardant bébé, elle peut aussi constater que les déglutitions s'espacent et s'arrêtent.



En pratique, donner un sein ou deux au cours d’une tétée, dépend de plusieurs paramètres

1. La capacité de stockage des alvéoles mammaires

Plus elle est grande, plus le bébé peut trouver sa ration sur un seul sein.
Cette capacité est différente d'une mère à l'autre et d'un sein à l'autre.

2. L'état congestif des tissus

Plus les seins sont tendus et lourds, plus il est important de les drainer souvent.
C’est la raison pour laquelle les deux seins sont souvent proposés à chaque tétée dans les premières semaines d’allaitement.

3. La fréquence des tétées

Si un bébé tète à volonté, dix à douze fois par jour ou plus, il est possible de lui donner un sein à une tétée et l'autre à la tétée suivante.
Si le bébé tète plus rarement, quatre ou cinq fois par jour, mieux vaut lui proposer systématiquement les deux seins à chaque tétée.


Mais bébé a aussi ses habitudes…

© Philippe Ughetto pour SAM

S’il réclame les deux seins au moment d’une tétée, il n'y a rien à dire.
Mère et bébé décideront ensemble, pas question de s’immiscer dans leur relation...


Le saviez-vous ?
Si une mère a des jumeaux, co-allaite ou tire son lait, il peut être intéressant de stimuler les deux seins en même temps.

Il est scientifiquement prouvé que la stimulation simultanée des deux aréoles au cours d’une même tétée entraîne une éjection de lait plus importante et plus rapide que celle d’un seul sein :
- la réaction ocytocique est deux fois plus importante, ce qui provoque un flux de lait bilatéral très puissant ; ainsi, quand un jumeau peu tonique n'arrive pas à stimuler l’aréole, il profite de l’éjection de lait provoquée par son jumeau ;
- le pic de prolactine est très élevé, ce qui favorise l’augmentation de la synthèse de lait.
En allaitant ou tirant son lait des deux côtés en même temps, la mère gagne beaucoup de temps et d'énergie.


Auteur : Dr Marie Thirion
------------------------------------------------------------------------------------------





Engorgement
   
 
[ Se former - S'informer - Echanger ]


Conditions d'utilisation du site   -   Mentions légales

©2003 tous droits réservés