Accueil Partenaires Contact Plan Aide Lettre d'information Mentions légales Rechercher
Se formerS'informerEchanger
Connaître l'anatomieComprendre la lactationAider vos patientesAppréhender les enjeux
Qu'est que le lait ?
Le lait de femme, un nutriment à part
Fabrication du lait
Valeur nutritionnelle du lait
Lait et défenses immunitaires
Fabrication du lait


Il existe cinq voies parallèles de synthèse et de sécrétion du lait dans les cellules des alvéoles mammaires

Ces voies ont été décrites par Neville en 1999.

1. La voie des vésicules sécrétoires

Le lactose et les protéines sont synthétisés au niveau des structures intracellulaires (réticulum endoplasmique et appareil de golgi), sous l'influence d'ARNmessagers, porteurs du code génétique.


© Viewbox pour SAM Le lactose est osmotiquement actif et attire donc l'eau. Il est stocké dans des vésicules sécrétoires, avec cette eau, les protéines (caséines) et aussi du calcium. Ces vésicules s'accumulent à la partie apicale des cellules, sont transportées à travers la membrane cellulaire, puis libèrent leur contenu dans la lumière des alvéoles (exocytose).


2. La voie des lipides

Ce mécanisme de fabrication des graisses est spécifique de la glande mammaire : il n’y a pas d’équivalent pour d’autres tissus de l’organisme.
Les graisses synthétisées dans l'appareil de golgi s'agrègent sous forme de gouttelettes volumineuses. Ces gouttelettes migrent vers la partie apicale des cellules et s'entourent d'une couche membranaire provenant de la membrane cellulaire : les globules graisseux ainsi formés sont libérés dans la lumière des alvéoles.

La membrane des globules graisseux :
    - empêche les gouttelettes contenues à l'intérieur de s'agréger entre elles et de former du "beurre" ;
    - constitue pour l'enfant allaité la principale source de cholestérol et de phospholipides, deux matériaux indispensables à la construction cellulaire.
3. La filtration

Certaines substances de très petite taille peuvent traverser directement les membranes cellulaires et passer dans la lumière alvéolaire : le sodium, le potassium, le chlore, les ions bicarbonates, certains sucres simples comme le glucose et un peu d'eau. Ce mécanisme jouerait un rôle dans l'équilibre ionique cellulaire. En revanche, il n'influence probablement pas la concentration aqueuse du lait, qui, elle, dépend essentiellement de la libération du contenu des vésicules sécrétoires.

4. La transcytose

La transcytose est le mécanisme par lequel de nombreuses protéines du sang maternel traversent directement le tissu glandulaire. Elle explique la présence en grande quantité dans le lait de facteurs immunologiques et hormonaux maternels non modifiés (sous forme active), qui jouent un rôle fondamental dans l'adaptation néonatale et la croissance du bébé : les IgA sécrétoires, l'albumine, la transferrine, les hormones et facteurs de croissance…

5. La voie intercellulaire

Cette voie fonctionne lorsque les jonctions intercellulaires sont ouvertes : Elle permet alors des échanges importants entre le sang maternel et la lumière alvéolaire, et inversement.
Les échanges se produisant du sang vers l'alvéole font que le colostrum est riche en sodium et en chlore (le colostrum est salé !), en immunoglobulines et en cellules immunocompétentes (lymphocytes et macrophages).
Ceux qui s'effectuent en sens inverse expliquent la présence dans le sang maternel de lactose et d'alpha-lactalbumine.

La voie intercellulaire fonctionne également au moment du sevrage.

Elle est en revanche inopérante lorsque les jonctions intercellulaires sont fermées (jonctions serrées), après la « montée de lait ». La composition du lait est alors entièrement dépendante des transferts intracellulaires. Seuls les nombreux leucocytes se faufilent par diapédèse.

Le saviez-vous ?
L'ouverture des jonctions intercellulaires permet la réabsorption de la sécrétion lactée dans les alvéoles pendant la grossesse et au moment du sevrage.
Elle survient aussi en cas de stase pathologique de lait : au cours d'un épisode d'engorgement ou d'une mastite. Sur le plan biologique, elle se traduit :
- par la présence de lactose dans le sang et/ou les urines de la mère ;
- par une concentration élevée de sodium (> 12 mmol/l) dans le lait.



On distingue deux périodes au cours de la lactation

- La lactogénèse de type 1
Elle démarre au milieu de la grossesse et se termine deux ou trois jours après la naissance. C'est le moment où les jonctions intercellulaires sont ouvertes et où est fabriqué le colostrum.
- La lactogénèse de type 2
Elle succède à la lactogénèse de type 1, et correspond à la fermeture des jonctions intercellulaires.
Le volume de lait produit augmente alors très rapidement :
    - 30 à 50 ml le deuxième jour ;
    - 100 à 150 ml le troisième jour ;
    - 600 ml vers deux semaines.



La fabrication du lait est un processus qui évolue avec le temps

Elle débute vers le milieu de la grossesse, et mature en un processus continu ce qui explique :
    - l'existence, chez certaines femmes, d'écoulements de colostrum avant l'accouchement ;
    - la possibilité d'une mise en route de la lactation quel que soit le terme de la naissance (même si des difficultés sont possibles en cas d'extrême prématurité).
Elle permet la production d'un lait spécifiquement adapté aux besoins du bébé pendant les deux premiers jours de vie.

©Marie Thirion pour SAM Elle évolue ensuite en 10 à 20 jours vers la production d'un lait "mature". Celui-ci continuera d'évoluer tout au long de l'allaitement pour répondre en permanence aux impératifs de croissance de l'enfant.



La fabrication du lait est un phénomène complexe

La synthèse du lait par les cellules sécrétrices des alvéoles mammaires est un phénomène continu et il se déverse en permanence dans la lumière alvéolaire. La quantité fabriquée dépend de la vidange des alvéoles mammaires :
plus le lait est extrait du sein, plus sa vitesse de synthèse est importante.
Inversement, si le lait reste stocké dans le sein sa fabrication ralentit ou s'interrompt.


Auteur : Dr Marie Thirion
------------------------------------------------------------------------------------------





Nouvelle grossesse
Co-allaitement
   
 
[ Se former - S'informer - Echanger ]


Conditions d'utilisation du site   -   Mentions légales

©2003 tous droits réservés