Accueil Partenaires Contact Plan Aide Lettre d'information Mentions légales Rechercher
Se formerS'informerEchanger
Connaître l'anatomieComprendre la lactationAider vos patientesAppréhender les enjeux
Qu'est que le lait ?Comment ça marche ?



Construction de la glande mammaire
Fabrication du colostrum ou premier lait
Naissance et première tétée
Premiers jours de la lactation
Montée de lait
Premier mois de la lactation
Allaitement au cours du temps
Diversification
Effet contraceptif de l’allaitement
Nouvelle grossesse
Co-allaitement
Sevrage
Premier mois de la lactation


Passé le cap des premiers jours et du "baby-blues", les tétées redeviennent de bons moments pour la mère

© Philippe Ughetto pour SAM

Une fois la lactation lancée :
- la sensibilité de l’aréole diminue ;
- les seins s’assouplissent si les tétées sont à la fois fréquentes et efficaces ;
- enfin confortables, les tétées peuvent devenir de véritables moments de détente et de repos.


Le volume de lait produit dépend du temps de succion du bébé

Plus le bébé tète :
    - plus les récepteurs du mamelon et de l’aréole sont stimulés ;
    - plus les pics de prolactine sont fréquents ;
    - plus la lactation est abondante.
Au cours du premier mois de la lactation
Les récepteurs à la prolactine des cellules lactifères peuvent se multiplier.
Ces cellules deviennent ainsi plus sensibles à l’action de la prolactine sanguine, ce qui permet la fabrication d’une plus grande quantité de lait.



Le volume de lait produit dépend aussi de la quantité bue par bébé

C’est le phénomène de régulation "autocrine" :
    - plus le bébé boit, plus la fabrication de lait est stimulée ;
    - à l’inverse, si le lait reste stocké dans le sein, sa synthèse se bloque sous l’effet de l’accumulation dans les alvéoles de substances qui inhibent la production.

Vers la fin du 1er mois d’allaitement, la capacité de production du lait n’évoluera quasiment plus

Selon les mères, entre 600 et 1 200 ml de lait seront produits chaque jour, pendant toute la durée de la lactation. La moyenne est de 750 à 800 ml .
C’est la composition qualitative du lait qui évoluera pour s’adapter à la croissance de l’enfant.


Auteur : Dr Marie Thirion
------------------------------------------------------------------------------------------





Familles et amis
   
 
[ Se former - S'informer - Echanger ]


Conditions d'utilisation du site   -   Mentions légales

©2003 tous droits réservés